Nous sommes de cette génération qui fait passer sa vie privée avant sa carrière et qui, par-dessus tout, souhaite donner du sens à sa vie professionnelle.

Dans certains cas, la question de lancer son business s’impose naturellement, pour d’autres, ce n’est pas si évident que ça. Les questions se bousculent.. Et c’est bien normal.

Se lancer en freelance, c’est beaucoup de travail, et selon ton point de vu, ça peut être perçu comme un risque.

Je pense que nous ne sommes pas tous fait pour être à son compte, parce que ça implique beaucoup de choses. C’est totalement différent du salariat et alors que certains seront heureux, d’autres, seront totalement perdus !

Je vais commencer par énumérer les avantages du travail en freelance :

Être indépendant

Eh oui ! C’est probablement la raison qui pousse la majorité d’entre-nous à se lancer. Pouvoir être son propre patron, mener son petit business comme on l’entend..

Créer son rythme


Il est possible de choisir ses horaires et dans la plupart des cas, de travailler d’où on veut. Travailler chez le client, à la maison, dans un espace de coworking… À toi de choisir. Bref, avoir la flexibilité qu’un salarié n’a pas.

Personnellement je tiens à avoir un rythme, c’est à dire, me lever tôt le matin pour travailler sereinement.. Mais après tout, tant que le travail est fait, c’est à toi de gérer !

Faire des rencontres

Ça peut paraître étonnant, mais lorsque tu es freelance, tu rencontres tout un tas de personnes. Que ce soit pour travailler sur des projets ou, dans des soirées réseau. Oui, parce que le freelance qui reste planqué chez lui, c’est une fausse image. Il faut sortir de chez soi pour se faire connaître ! Ça passe donc par beaucoup de rencontres et donc, par un super réseau.

Choisir ses projets

Au début, on est souvent obligé d’accepter certaines missions qui ne sont pas tout à fait ce qu’on imagine, mais c’est comme tout, il faut commencer quelque part. Par la suite, l’avantage, c’est de pouvoir travailler sur des projets qui te passionnent (ce qui n’est franchement pas toujours le cas quand on est salarié).

Les inconvénients du travail en freelance

Les inconvénients du travail en freelance :

La gestion

Il faut gérer sa compta, ses papiers, relancer ses clients lorsqu’ils ne t’ont pas payé en temps et en heure… Mais aussi, prospecter. Il faut savoir qu’au moins 10% du temps de travail d’un freelance est consacré à sa propre entreprise. Je veux dire que tu ne passeras pas 35h sur tes missions, mais plutôt, 25 (si on part sur une base de salarié).

Les revenus irréguliers

Ça, il faut s’y préparer (et donc, préparer un petit coussin financier). Les débuts sont toujours un peu délicats et il faut donc avoir une gestion de son argent un peu différente. Il faut apprendre à épargner en cas de coup dur et aussi, prévoir ses congés etc.

Pas de cadre

On ne peut pas être son propre patron et avoir un cadre imposé par quelqu’un. Ce quelqu’un, c’est toi. Un peu comme les étudiants qui passent du lycée à la Fac. Il n’y a plus personne pour te dire que tu as cours à telle heure et que tu devras travailler pour réussir.

La solitude

Bien sûr, il est possible d’aller travailler dans des espaces de Coworking (par exemple), mais pas forcément tous les jours au début. Il faut donc s’y préparer. Ce n’est pas facile tous les jours.

Maintenant que tu sais à quoi t’en tenir, il faut savoir qu’avoir sa propre entreprise, ce n’est pas facile. Il faut donc avoir une âme de guerrier et être particulièrement passionné par ce qu’on fait pour tenir le coup. Il ne faudra pas abandonner à la première difficulté, car il y en aura.. beaucoup !

Croire qu’en te mettant en freelance, tu pourras gérer ta vie comme tu l’entends, c’est vrai et à la fois, c’est faux. Pour réussir, tu devras beaucoup travailler et donc, probablement, tirer un trait sur certaines choses de ta vie personnelle.

Il ne faut pas que tu vois ça comme un sacrifice, mais plutôt, comme un investissement. Tu travailleras très certainement beaucoup plus que lorsque tu étais salarié, mais ça doit rester au maximum un plaisir, sinon ça ne vaut pas le coût.

D’après ma propre expérience, je pense que

C’est fait pour toi, si :

  • Tu es du genre à anticiper, à avoir des plans..
  • Tu n’as pas besoin que quelqu’un te dise quoi faire, tu es autonome et tu sais prendre des initiatives
  • Tu es passionnée par ton métier
  • Tu sais t’organiser et tu fais preuve de rigueur quand tu veux quelque chose
  • Tu sais passer au-delà de tes peurs
  • Tu aimes les challenges

Ce n’est pas pour toi, si :

  • Tu as besoin d’être encadré
  • L’idée de ne pas avoir de salaire qui tombe tous les mois te donne des nausées
  • Tu ne supportes pas les chiffres et l’administratif (ce n’est pas rédhibitoire, je n’aime pas trop ça non plus, lol)
  • Tu as besoin d’être accompagné dans ce que tu entreprends (si tu as un peu de budget et que tu es prêt.e à investir sur toi-même, je te conseille d’être accompagné – par un coach, un consultant pour t’aider sur les réseaux sociaux à développer ton activité… -)

Cependant, il n’y a pas de vérité dans ces cas-là ! Si tu n’essaies pas, tu ne pourras jamais vraiment savoir si c’était fait pour toi ou non. Suis ton intuition. Si elle t’appelle : vas-y ! Si tu penses avoir besoin de plus de temps, prends-le. Par contre, il ne faut pas oublier que le bon moment n’existe pas..