Safia tient un blog lifestyle, développement personnel et blogging. Elle vit aujourd’hui de son blog  mytrendylifestyle. J’ai eu le plaisir et le privilège de pouvoir échanger avec elle sur son parcours. 

Bonjour Safia, raconte nous un peu ton parcours

Initialement, j’ai débuté ma vie d’adulte pensant faire carrière dans le juridique. Non pas parce que j’aimais ça, mais parce qu’en sortant du bac, je ne savais pas réellement ce que je voulais faire et je savais que cette filière allait beaucoup m’apporter. Je suis donc diplômée en droit des affaires, j’ai commencé à travailler quelque temps en tant que juriste tout en gérant mon blog à côté.

Mon blog ayant pris de l’ampleur, j’ai commencé à avoir plus d’opportunités et à faire des choses très sympas. Je me suis rapidement rendu compte que si mon quotidien ressemblait à ça, je serais très heureuse ! Donc je m’en suis donné les moyens, j’ai travaillé dur, je travaille encore dur, mais aujourd’hui, j’ai la chance d’être à mon compte. J’ai ma petite entreprise que j’essaye de développer chaque jour.

Au départ, pourquoi as-tu ouvert un blog ?

J’étais en stage de fin d’études et j’avais du temps. Donc je me suis dit que c’était le bon moment pour enfin lancer mon blog après avoir passé des années à en lire. J’avais envie de partager mes intérêts, mes bons plans… Je voulais faire une activité différente de mon quotidien qui allait me permettre de m’évader et c’est pourquoi j’ai eu envie de créer mytrendylifestyle.fr !

Comment est née ton envie de vivre du blogging ?

Avec le temps et avec les visites grandissantes, j’ai remarqué que beaucoup d’opportunités s’offraient à moi. Je me suis donc dit que si je voulais tenter de vivre de ma passion, c’était maintenant, plutôt que dans 2, 3 ou 5 ans. Je savais que ça allait être compliqué et que ça allait demander beaucoup de travail. Je me suis beaucoup renseignée, j’ai lu beaucoup d’articles de blogueuses partageant leurs expériences. Bref, je voulais me lancer en ayant à peu près une idée de ce qui allait m’attendre.

Penses-tu avoir trouvé ta voie ? Que fais-tu de ton “ancien métier” ? 

Il me sert au quotidien, le juridique est une chose à laquelle tout le monde fait face pour différentes choses donc même si je ne le pratique plus aussi intensément, je le pratique toujours. Aujourd’hui, je pense avoir trouvé ma voie, du moins je suis heureuse de me lever chaque matin pour aller travailler ! Ceci dit, je sais pertinemment que je ne ferai pas cela toute ma vie, donc à voir ce que l’avenir me réserve 🙂

Qu’est-ce que tu aimes le plus faire ?

Ce que j’aime le plus faire, c’est écrire. Créer du contenu pour mon blog et l’actualiser régulièrement. J’aime créer de nouveaux produits numériques qui, je le sais, apporterons des informations concrètes. J’aime le fait que je reste libre dans mon travail, même quand je collabore avec des marques, j’évite au maximum les directives et s’il y en a, j’essaye de faire en sorte qu’elle ne soit pas contraignantes.
Ce qui compte le plus pour moi, c’est que mon travail continue de ne pas ressembler à un travail. Que je reste moi-même et que je continue de créer sur ce qui me plaît et m’intéresse.

Quelles difficultés rencontres-tu dans ta vie de blogueuse pro ?

Il y a une difficulté que je vois plus comme un challenge, c’est l’incertitude. Le fait de ne pas savoir de quoi sera fait le mois prochain, si je vais avoir du boulot et gagner de l’argent. C’est quelque chose qui me stimule beaucoup et c’est la raison pour laquelle je recommande toujours à celles qui veulent se lancer de diversifier leurs revenus. On ne peut pas espérer générer un salaire grâce à une activité seulement.
L’autre difficulté est avec des marques auprès desquelles il faut parfois insister pour être payée. Certains oublient que nous sommes nous aussi une entreprise et que l’on essaye de vivre de notre passion, devoir envoyer plusieurs e-mail pour obtenir un paiement est une pratique qui me sort par les yeux. L’autre difficulté est que souvent, les marques veulent quelqu’un pour créer du contenu (que ce soit moi en tant que blogueuse ou une graphiste par exemple) mais qu’ils ne souhaitent pas rémunérer en échange. Comme si le temps que l’on passe à créer ne comptait pas et était un passe-temps. Tout travail mérite salaire et certains ont encore des difficultés à le comprendre.

D’après ton expérience, quelles sont les qualités pour réussir lorsque l’on entreprend ?

Je pense qu’il faut dans un premier temps ne pas hésiter à sortir de sa zone de confort. Quand on se lance à son compte, tout dépend de nous, donc s’il y a bien une personne qui doit se donner à fond et faire en sorte de se renouveler et d’évoluer avec son temps, c’est la personne qui entreprend.

Il est également important de comprendre que l’échec fait partie de l’apprentissage. Ce n’est pas parce qu’un projet échoue qu’il était mauvais. Peut-être que c’est la façon de s’organiser qui n’a pas fonctionné, ou de promouvoir par exemple. Il y a toujours une leçon a tirer d’une situation. Je dirais également qu’il est important de ne pas rester dans son coin et de s’ouvrir aux autres. On ne peut pas tout savoir, on ne peut pas tout faire tout seul et avoir des “business partner” est un véritable atout. Enfin, je dirais qu’il faut connaître son “pourquoi”. Pourquoi on s’est lancé dans l’aventure et pourquoi ça compte pour nous. C’est ce qui va nous motiver chaque matin.

Que retenir de l’expérience de Safia ?

  • Il ne faut surtout pas hésiter à sortir de sa zone de confort
  • Accepter que l’échec fait partie de l’apprentissage
  • Ne pas oublier de s’ouvrir aux autres

Tu peux aussi retrouver Safia sur Instagram

newsletter Powcka